Nul n'est besoin de rappeler que c'est de la contradiction qu'on s'enrichit de l'autre.
  • Accueil
  • > Non classé
  • > CAMEROUN-ÉLECTIONS COUPLÉES MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES DU 30 SEPTEMBRE 2013

CAMEROUN-ÉLECTIONS COUPLÉES MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES DU 30 SEPTEMBRE 2013

CAMEROUN-POLITIQUE : MUNICIPALES 2013, CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE, LE PIÈGE DE DISQUALIFICATION ? photo-115-89x150par Youssouf Bamen Calixte- Consultant politique de terrain/Stratège

RDPC : Investiture, le passage en force de Françoise FONING, maire sortante de la Commune d’Arrondissement de Douala 5ème ?

CAMEROUN-ÉLECTIONS COUPLÉES  MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES DU 30 SEPTEMBRE 2013 photo-basile-atangana-kouna-150x100Le Dr Basile Atangana Kouna, Président de la commission départementale du Wouri pour les investitures RDPC de ses camarades du parti dans la compétition électorale couplée des municipales et des législatives du 30 septembre 2013, brade le RDPC à l’opposition en reniant le consensus  favorable pour la victoire du RDPC dans la circonscription communale de Douala 5ème.  

photo-paul-biya-signature_decret_-150x72Et pourtant, au regard de la circulaire N°02/RDPC du 05 juillet 2013, signée de Paul BIYA, Président National du parti, il ressort que le consensus des listes RDPC était une exigence à l’occasion des investitures sur l’ensemble  des circonscriptions électorales sur le territoire national.

Cette exigence politique incontournable,  devait permettre  suivant dite circulaire, de sortir des candidats crédibles,  gage d’une victoire honorable du RDPC, grâce à l’émergence d’hommes, de femmes et de jeunes intègres, dynamiques et représentatifs,  capable de susciter l’adhésion pleine et entière de l’électorat au projet de société pour un Cameroun émergent porté par le RDPC.

photo-ibrahim-talba-mallaMais seulement, comment comprendre que, malgré les recommandations y contenues dans  cette circulaire suscitée, et repris par IBRAHIM TALBA MALLA, le Président de la commission Régional du Littoral, chargé des investitures des candidats et candidates du RDPC qui, lors de sa première réunion régionale d’installation des membres des bureaux des commissions départementales le mardi 09 juillet 2013, que après, la personne du ministre Antangana Kouna foule au pied l’esprit de la circulaire en procédant à un passage en force de Françoise FONING et ses colistiers qui ont refusés le consensus au détriment des deux listes concurrentes ayant accepté le consensus ? (la liste de Jean-Claude Tchuilen et celle de Bob Ngamoe).

photo-jean-nkuete-126x150Alors que l’une des têtes de liste, Jean-Claude Tchuilen à saisi par correspondance Jean Nkueté, le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC pour dénonciation du refus du consensus de son camarade Françoise Foning, tête liste. Et toujours dans la suite, Bob Ngamoe et Jean-Claude Tchuilen, les deux têtes de liste ont saisi Paul BIYA le Président National du parti pour réitérer leur ferme volonté de respecter sans condition la circulaire citée, par une main tendue à la camarade tête de liste Françoise Foning à l’effet de procéder à un consensus de toutes les listes. Toutes cette démarche sont-elles  devenues lettre morte ?  

Selon une source présente à Elecam qui a gardé l’anonymat, c’est Georges Dzoyem, ci-devant secrétaire particulier de Françoise Foning à la mairie de Douala 5ème qui est en même temps, l’un des chargés de mission à la commission départementale du Wouri chargé des investitures, qui aurait  déposé en date du 17/07/2013 aux alentours de minuit la liste RDPC pour les municipales du 30/09/2013 conduite par son patron de maire sortante.  photo-3-maire-jct1-117x150Bien que celui-ci ait été récusé par Jean-Claude Tchuilen auprès du Secrétaire Général du Comité Central par une requête pour rétention d’informations et de manipulations  à son l’endroit. Comment le récusé, impliqué dans la procédure d’investiture au niveau communale, ne remplissant plus les critères d’objectivité et de probité de par sa proximité professionnelle avec son patron candidate suscité a-t-il été maintenu par la hiérarchie saisie malgré la requête de récusation d’une tête de liste ?

Mais la réplique contentieuse serait bien partie pour attaquer la liste RDPC conduite par Françoise Foning, aux motifs de la violation par lui et certains des colistiers, des dispositions de la loi N°2012/001 du 19 avril 2012, notamment en ses articles 175 et suivants.

mme-foning1Qui de Françoise Foning ou du Dr Basile Atangana Kouna portera le chapeau de la «  disqualification  » de la liste du RDPC à Douala 5ème par Elecam ? Le Secrétaire particulier et chargé de mission susnommé était-il qualifié comme mandataire du dépôt de la liste RDPC à l’Antenne communale d’ Elecam de Douala Vème ? Perdre Douala V, c’est engrangé pour l’opposition l’un des grands bastions électoral au même titre que Douala IIIème  dans la région du Littoral.

Douala, le 18/07/2013

Youssouf Bamen Calixte,

Consultant politique de terrain/stratège.

18 juillet, 2013 à 21:01


Laisser un commentaire